Menu
S'identifier

SUSPICION

Le retour de l’affaire Tapie sur le devant de la scène médiatique est une mauvaise nouvelle pour les professionnels de l’arbitrage. Les 285 millions d’euros de l’ancien animateur d’Ambition, obtenus en réparation de la vente litigieuse d’Adidas par le Crédit Lyonnais, n’en finissent pas d’empoisonner la réputation de la procédure. « Corruption », « arrangement », « détournement de fonds », les termes utilisés ces derniers jours par l’opposition pour qualifier la sentence de 2008 et l’intervention de Christine Lagarde reprennent tous les clichés dont les spécialistes espéraient se débarrasser. Aux oubliettes la « transparence » et la « neutralité » dont le monde de l’arbitrage espérait enfin s’auréoler grâce au décret du 13 janvier 2011. Si tout reste à prouver, la suspicion rôde autour de la « justice privée ». Et côté com’, tout est refaire.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format