Menu
S'identifier

Contentieux et arbitrage internationaux : création de Betto Seraglini

L’arbitrage et le contentieux internationaux compte une nouvelle boutique : Betto Seraglini. Un cabinet créé par quatre associés : Jean-Georges Betto, précédemment associé chez Hogan Lovells, Christophe Seraglini, of counsel chez White & Case, Gaëlle Le Quillec, anciennement counsel chez Hogan Lovells, et Thierry Tomasi, of counsel chez STC Partners.

Agé de 42 ans, Jean-Georges Betto a débuté sa carrière chez Shearman & Sterling en 1993, avant de conseiller le ministère de la Défense de 1994 à 1995, puis d’exercer chez Gide de 1995 à 2004. Il a ensuite rejoint comme associé Derains en 2004 puis Hogan Lovells en 2008, dont il a co-dirigé la pratique Arbitrage international. Il intervient notamment sur les secteurs de la défense, l’aéronautique et l’énergie. Il a parallèlement fondé le think tank Continuum Droit Défense & Sécurité nationale. « Les dossiers liés au monde de la défense s’adapte bien à une petite structure, explique Jean-Georges Betto. Il est important d’apporter à ses acteurs un environnement sur mesure ».

Egalement âgé de 42 ans, Christophe Seraglini a débuté comme collaborateur dans un cabinet d’avocats aux Conseils, avant d’embrasser une carrière universitaire et de rejoindre, parallèlement, White & Case. Professeur agrégé, il enseigne le droit international privé, l’arbitrage, le contentieux international et les contrats internationaux à l’université Paris Sud XI, ainsi que l’arbitrage à Paris I. Il est l’auteur du : « Droit français de l’arbitrage interne et international » (Domat Mont-chrestien, à paraître en janvier 2013).

Gaëlle le Quillec a, pour sa part, débuté sa carrière chez Gide en 2001. Elle a ensuite intégré Cleary Gottlieb en 2004, à New York puis Paris, et a participé à la création de l’équipe arbitrage international d’Hogan Lovells en 2008. Elle y a été nommée counsel en 2011 (LJA 1014).

Enfin, Thierry Tomasi a débuté sa carrière chez Denton Wilde Sapte en 2004, avant d’intégrer STC Partners lors de sa création en 2005. Il accompagne ses clients dans le cadre de leurs problématiques précontentieuses et contentieuses. Il rejoindra Betto Seraglini en janvier 2013.

Le cabinet, qui s’installera bientôt dans ses locaux du 43 avenue Hoche (Paris 8e), est en pleine phase de recrutement. Il compte actuellement deux collaborateurs, Alexandre Renaud et Elsa Nicolet, précédemment collaborateur et stagiaire chez Hogan Lovells. Ils devraient être prochainement rejoints par Jonathan Williams en provenance de Gide, ainsi que par un autre collaborateur venant également « d’un cabinet international ».

A noter enfin : pour traiter les affaires soumises au droit de common law, Betto Seraglini s’est allié au cabinet anglais de barristers Quadrant Chambers.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format