Menu
S'identifier

Pub ou communication ?

Changement d’optique. L’Ordre des Avocats de Paris a décidé de communiquer. Si on en juge par le clip télé, le logo et les dossiers de presse de l’agence RSCG-Nougatine, et aussi par l’instauration au Conseil de l’Ordre d’une nouvelle commission exclusivement consacrée à cette question, la communication est devenue une priorité de la profession. “La communication est aussi importante que la déontologie, nous allons vers une révolution des mœurs communicatives du barreau”, déclare Guy Danet, président de cette commission. L’objectif de l’Ordre est double : “faire savoir à l’ensemble du barreau ce que nous faisons. Sur les questions qui animent la profession, les orientations choisies, les avis émis, nous voulons la transparence” : vis-à-vis des décideurs et de la grande presse, le mot d’ordre est “ne pas rester silencieux, prendre position. Position du Barreau qui doit être soigneusement rédigée et publiée de manière ciblée”. Pour ce faire, plusieurs opérations sont prévues. Tout d’abord, un toilettage du “Bulletin du Bâtonnier”, et la mise en place prochaine d’un bulletin bi-mensuel qui traitera d’un débat de fond soulevé lors d’un conseil. Enfin, un projet de publication d’un magazine à destination de la profession mais également d’un public plus large (décideurs économiques, presse, etc) est à l’étude. Par ailleurs, la participation de la profession à des salons grand public est recentrée autour de quatre manifestations : l’Etudiant, le salon immobilier du Figaro, La Foire de Paris et la Réunion des maires de France. Autre initiative afin d’être plus accessible au public : des partenariats avec des organes de presse sur des dossiers juridiques. Le budget consacré à ces opérations sera compris en 1992 entre 3 et 5 millions de francs.

Voilà pour la communication, qu’en est-il de la publicité ? “La publicité est permise à l’avocat dans la mesure où elle procure au public une nécessaire information. Les moyens auxquels il est recouru à cet effet sont mis en œuvre avec discrétion, de façon à ne pas porter atteinte à la dignité de la profession”. Signe des temps, l’article 161 du décret du 28 novembre 1991 ouvre la profession à un domaine jusqu’alors honni par beaucoup. Personne ne s’est étonné jusqu’à présent de la contradiction des termes mêmes de l’article : une publicité est un outil de marketing, souvent tapageur voire excessif, avant d’être un moyen d’information au sens strict, or tapage et racolage sont précisément interdits. Certains ont franchi le pas. À la manière de toute société de services qui se respecte, Gide avec l’agence DMG, Coopers & Lybrand avec Actis, le Bureau Francis Lefebvre avec Véronique Saint-Geours Communication… ou Freshfields qui a depuis longtemps une responsable de la communication dans ses murs, font de la communication un outil de marketing. Et d’ores et déjà, il n’est plus une plaquette qui soit publiée sans être passée par une agence de relations publiques. Voilà une évolution dont il y a deux ans à peine le Conseil de l’Ordre se serait ému.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format