Menu
S'identifier

Jean-Louis Lasseri, managing partner de Marvell

Le managing partner de Marvell est un éternel rêveur. De son imaginaire d’enfant, décliné jusque dans le nom de sa structure, à ses projets ambitieux, son parcours en est la preuve. Rencontre avec un avocat qui se voulait superhéros.

Marvell. Les éclairs, les capes qui s’envolent et les couleurs criardes du site Internet, mais aussi la musique au bout du fil lorsque le standard presse la touche de mise en attente, laissent deviner que les avocats du cabinet susnommé ont dû s’amuser à créer tout un univers fait de héros et de superpouvoirs autour de leur marque. Pourtant, lorsque l’on pénètre dans l’antre de l’associé gérant Jean-Louis Lasseri, une pointe de déception se ferait presque ressentir… À part une statuette représentant le Surfeur d’argent, point de murs multicolores, de planches de BD ou de costumes farfelus entreposés. « Le nom Marvell est effectivement un clin d’oeil aux comics, mais fait également et surtout référence au “merveilleux” », se justifie l’associé.

Espace-temps

D’ailleurs, pour trouver ce nom accrocheur, il a fallu près d’une journée entière aux avocats du cabinet, fruit de la fusion en 2011 de LSK & Associés et de WSA Avocats. 24 heures au cours desquelles des centaines de noms ont fusé avant de trouver le bon, celui qui rappelle à Jean- Louis Lasseri ses heures de lecture le nez plongé dans les célèbres comics, au point de les connaître par coeur… même si, au final, l’idée n’est pas venue de lui ! Quoi qu’il en soit, de l’univers marvelien au merveilleux, la connotation reste la même à ses yeux : celle du rêve. Un aspect très important pour ce managing partner plutôt timide malgré l’image exubérante de sa structure, caché derrière sa discrétion et ses lunettes rondes. « Aujourd’hui, tout est fait pour que les gens ne rêvent plus, regrette-t-il. Internet, les smartphones, les e-mails, rendent tout immédiat en tuant le rêve et l’espace-temps. » En tant qu’avocat d’affaires, l’homme s’est donc donné comme première supermission de jouer avec cet espace-temps, en offrant par exemple à ses clients des moments de gratuité aux allures de relation amicale. « S ouvent, mes clients m’appellent pour me challenger sur un sujet, parfois totalement éloigné de la sphère juridique, ou pour un conseil quelconque, raconte-t-il. Avoir sans arrêt un compteur de temps et d’argent au-dessus de la tête, cela finit par être stressant pour eux comme pour nous. Et puis, il ne faut pas oublier qu’un chef d’entreprise est souvent plus seul que ce que l’on croit… » Paradoxalement, malgré ses propos sur les nouvelles technologies, c’est dans ce domaine que se spécialise l’avocat né en 1959 à Sidi Bel Abbès, en Algérie. Après des études de droit à Nice puis à Paris I, et quelques stages qui le verront notamment passer dans les locaux de feu Olivier Metzner, il conçoit et développe d’ailleurs lui-même le logiciel de son cabinet lorsqu’il décide de visser très tôt sa propre plaque, en 1988.

Double vie, doubles envies

Une passion pour la programmation et les technologies qui l’entraîne au-delà de sa spécialisation d’avocat, et le pousse même à mener dès le début de sa carrière une sorte de « double vie » en créant, avec quelques personnes issues des éditions Dalloz, le site d’informations juridiques Lexbase. C’est donc via la dominante IP/IT que Jean-Louis Lasseri arrive aux fusions-acquisitions et au private equity, ses principaux domaines d’intervention aujourd’hui. Une évolution de fil en aiguille pour l’avocat d’affaires qui se rêvait au départ en robe noire… « Même si j’ai été très vite attiré par les affaires, en tant qu’ancien scout, mes idéaux de départ étaient plutôt tournés vers le pénal et la défense des idées, de la veuve et de l’orphelin », se souvient-il en souriant. C’est d’ailleurs entre un feu de camp et une randonnée en forêt qu’il fait la rencontre de Serge Willinski Aujourd’hui, ils partagent tous deux une même passion pour la musique et les belles guitares – Jean-Louis Lasseri écume d’ailleurs les revues de l’UJA son instrument sous le bras –, mais bien plus encore depuis le rapprochement entre leurs deux structures, LSK & Associés et WSA Avocats, que Serge Willinski avait rejoint suite à la séparation de Willinski Scotto en 2010. Aujourd’hui, Marvell compte presque une quarantaine d’avocats répartis sur quatre pôles principaux : Corporate Finance, droit Commercial, Social et Fiscal. « Nous souhaitons compléter ces spécialités, mais aussi connaitre une croissance maitrisée et partir à la conquête des pays émergents », énumère Jean-Louis Lasseri. Prêt à revêtir encore une fois la cape de superhéros pour ce faire ? Évidemment, mais pas que… L’associé a en effet un autre rêve, celui d’adapter au sein de son cabinet un desk similaire à celui de l’un de ses clients, Voyageurs du Monde, qui reproduisent dans leurs locaux des ambiances de différents pays grâce, entre autres, à des employés venant d’horizons divers. Et qu’on ne vienne pas lui chercher des crosses en lui arguant que son projet est utopique, ou bien l’homme se sert de ses superpouvoirs… et qu’importe s’ils ne sont incarnés que dans une ceinture noire de Ju-jitsu !

Marvell

• Date de création w du cabinet : issu de la fusion en 2011 entre LSK & Associés (1988) et WSA Avocats (1997)

• Nombre d’associés : 10

• Nombre de collaborateurs : 23

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format