Menu
S'identifier

L’État et Dongfeng s’emparent de PSA Peugeot-Citroën : plusieurs conseils sur l’opération

Cap sur l’Empire du Milieu. Dans le cadre d’une augmentation de capital d’un montant global de 3 milliards d’euros, assortie d’une attribution gratuite préalable de BSA à ses actionnaires actuels, le numéro un français de l’automobile PSA Peugeot-Citroën annonce l’entrée à son capital de l’État français mais aussi du constructeur chinois Dongfeng, numéro deux du secteur en Chine. À l’issue de l’opération, dans laquelle l’État et Dongfeng vont investir pour un montant global d’environ 1,6 milliard d’euros, les deux nouveaux venus détiendront une part respective de 14 % du capital du constructeur tricolore. Soit une part équivalente à celle de la famille Peugeot, qui en possédait 25,4 % avant l’opération. Objectif : permettre à PSA Peugeot-Citroën de se renforcer en Chine, où il souhaite tripler à l’horizon 2020 le volume de production de DPCA, sa coentreprise déjà mise en place avec Dongfeng.

PSA Peugeot Citroën était accompagné par Bredin Prat avec Benjamin Kanovitch, Olivier Saba et Kate Romain, associés, Florence Haas, counsel, Cécile Airault, Clément Smadja, Jing Wei, Simon Lange et Jean-Benoît Demaret en corporate et droit boursier, Olivier Saba, associé, Jean- Damien Boulanger, Julien Sanciet et Raphaël Darmon en marchés de capitaux, Samuel Pariente, associé, et Charlotte Bonsch en financement, Olivier Billard, associé, Guillaume Fabre et Yohann Chevalier en concurrence, Yves Rutschmann, associé, Anne Robert et Marion Méresse en fiscal, et avec Pascale Lagesse, associée, Jérôme Cordier, counsel, et Laurent Sultan en social, ainsi que par Linklaters avec Olivier d’Ormesson, associé, Bastien Thomas et Patrice Boulkeroua en concurrence.

Clifford Chance conseillait Dongfeng avec Thierry Schoen, associé, Arnaud Félix et Sue Palmer, counsels, et Sophie Perinot en M&A, et avec Emmanuel Durand, associé, en concurrence.

White & Case assistait les banques dans le cadre de l’augmentation de capital avec Séverin Robillard et Thomas Le Vert, associés, Bénédicte Braquehaye et Tatiana Uskova, assistés de Colin Chang, associé, et Jordan Zaluski pour les aspects de droit américain, et d’Alexandre Ippolito, associé, et Marcus Schmidbauer en fiscal.

L’État était représenté par BDGS avec Antoine Bonnasse et Antoine Gosset- Grainville, associés, assistés de Mathilde Damon et Iris Dumas pour les aspects communautaires, et de Laure Varachas et Ines Datchary en corporate, ainsi que par Bompoint avec Dominique Bompoint, associé, et Louis-François Guéret.

Orrick Rambaud Martel agissait aux côtés de la famille Peugeot avec Jean-Pierre Martel et Étienne Boursican, associés, et Thomas Forin.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format