Menu
S'identifier

Jonathan Nabarro, co-fondateur de Nabarro & Hinge

Ce qui effraie Jonathan Nabarro, c’est d’être noyé dans la masse. Un temps habitué aux grosses structures anglo-saxonnes, cela fait aujourd’hui six ans qu’il mène sa barque aux côtés de Jennifer Hinge et David Lussigny. Son plus grand plaisir ? Faire de l’ombre aux géants…

De son Afrique du Sud natale, Jonathan Nabarro a ramené un accent un peu traînant et une spontanéité désarmante. « C’est un pays de tradition calviniste, et dans la religion protestante on apprend à dire les choses honnêtement. J’ai gardé ce côté très direct, parfois même un peu brutal, admet-il. Je ne fais pas de périphrases, et je n’ai pas pour habitude de contourner les problèmes. Je vais droit au but, ce qui surprend parfois les autres. » S’il admet, avec l’âge, avoir appris à « mettre des gants », l’associé de 52 ans assume tout à fait son côté "cash".

De l’Afrique du Sud aux pointures internationales

L’avocat a vécu en Afrique du Sud jusqu’à l’âge de 17 ans. Un jour, il fait la connaissance d’un ami à ses parents, Oliver Schreiner, juge à la Cour suprême d’Afrique du Sud. En plein apartheid, Jonathan Nabarro assiste, impuissant, aux injustices mais voit cet homme oser se dresser contre les avis des autres. « Il était le seul qui ne raisonnait pas en termes politiques, mais juridiques. C’était un grand homme qui m’a donné envie de faire du droit, raconte-t-il, admiratif. Il a sacrifié sa carrière à ses convictions. Il n’est jamais devenu président de la Cour suprême sud-africaine, alors que tout l’y prédestinait, parce qu’il a délivré de retentissantes décisions "dissenting" sur des questions de constitutionnalité des premiers textes instaurant l’apartheid. »

Mais c’est en France, à la faculté de droit de Montpellier, qu’il décroche un DESS en droit des affaires. Quelques temps après, il s’envole vers Cambridge pour une thèse, son père l’ayant convaincu qu’un diplôme d’une prestigieuse université anglo-saxonne l’armerait mieux pour la suite. Un conseil avisé, car Jonathan Nabarro enchaîne ensuite les expériences au sein des bureaux parisiens de grands cabinets internationaux : d’abord chez Freshfields en 1988, où il se spécialise en financement et lance, aux côtés d’Yves Huyghé de Mahenge, l’activité Financement de projets, puis, faute de se voir nommé associé, chez Ashurst à partir de 1996. Il y entame un brillant parcours dans le LBO, qui redémarre tout juste en France. De la vente de Genoyer à Carlyle en 1998 en passant par le LBO de Schneider sur Legrand, l’avocat est sur tous les fronts. « À cette époque, je partais sur de gros dossiers à l’étranger pour trois jours et je restais finalement une semaine complète. Il fallait courir acheter de nouveaux vêtements », se souvient-il, amusé. Près de neuf ans plus tard, en 2004, Allen & Overy lui offre de venir développer le département Financement de son bureau de Paris. Alors qu’il avait un poids important chez Ashurst, Jonathan Nabarro se voit du jour au lendemain devenir un associé parmi les autres. La désillusion est vive. L’avocat décrit un univers très centralisé "à la Big 4", où tout dépend de Londres. « Si j’ai apprécié la machine technique, l’ambiance ne me correspondait en revanche pas du tout, avoue-t-il. Ce que j’aime, c’est le côté profession libérale au vrai sens du terme, pas être un cadre supérieur lambda. »

Créer, diriger, développer

Après un bref passage de deux ans chez Weil, Gotshal & Manges, il finit en 2008 par tenter l’aventure entrepreneuriale aux côtés de Jennifer Hinge et David Lussigny. « J’étais sur le point d’accepter la proposition d’une autre structure d’envergure lorsque je me suis aperçu que ce qui me manquait réellement c’était de créer, diriger, développer un business. » Nabarro & Hinge voit donc le jour, « à contretemps ». « C’était juste avant la faillite de Lehman Brothers. Pour un cabinet spécialisé dans le financement, ce n’était pas une époque très confortable ! » Pourtant, après des premiers mois laborieux, le cabinet réussit petit à petit à se faire un nom. Aujourd’hui, l’ambition affichée est de rester axé sur le corporate finance et d’embaucher deux nouveaux associés : en restructuration, avec un profil plus contentieux, et en fiscal. « Nos concurrents, ce sont les gros cabinets que l’on a quittés. Nous travaillons sur les mêmes dossiers, ce qui nous oblige à être très présents pour compenser l’image de niche que nous pourrions donner, souligne Jonathan Nabarro. Nous prenons donc notre temps pour les recrutements, car il nous faut des personnes avec à la fois une expérience des structures internationales, une clientèle personnelle et une grande technicité. Et qui comprennent qu’ici, nous sommes entre gens civilisés ! »

Récemment accaparé par le dossier Numéricable SFR, l’avocat assure n’être toujours pas lassé de ses fonctions. « Nous sommes à la fois à la production, au marketing et au management : quel autre métier permet de faire ça ? » Cet amoureux du golf, des voitures de sport mais surtout des bonnes tables et du bon vin ne manque pas une occasion de mêler l’utile à l’agréable en invitant ses clients autour d’un verre ou d’un bon plat. Quant à l’Afrique du Sud, il y retourne de temps en temps et affirme se sentir encore chez lui dès qu’il pose un pied hors de l’avion.

Nabarro & Hinge

Date de création du cabinet : 2008

Nombre d’associés : 3

Nombre de collaborateurs : 2

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format