Menu
S'identifier

« Face aux évolutions, il est aujourd’hui nécessaire de se regrouper »

Avec le lancement de son Réseau Simon Avocats, le cabinet Simon Associés part à la conquête des régions et tend la main à des cabinets partout en France. L’idée : partir du principe que l’union fait la force pour affronter un marché toujours plus concurrentiel. Présentation avec Jean-Charles Simon, associé gérant du cabinet.
Quelle est la genèse du Réseau Simon Avocats ?

Jean-Charles Simon : Simon Associés est un cabinet qui pense régions et réseau depuis plusieurs années : aujourd’hui, outre notre bureau de Paris, nous avons en France des bureaux intégrés à Lyon, Nantes et Montpellier. En tant qu’avocats spécialistes des réseaux avec une certaine expérience de terrain, nous réfléchissions depuis un certain temps à une forme différente de collaboration avec nos confrères sur l’ensemble du territoire national, afin de leur permettre notamment de travailler avec nous en bénéficiant de moyens nouveaux et d’assurer le service de leur activité au niveau national, européen et international – nous sommes aussi présents en Chine, en Belgique, au Luxembourg, au Brésil et en Côte d’Ivoire au moyen de conventions organiques internationales avec nos confrères de chaque pays. L’objectif est de partager des savoir-faire, d’agir ensemble face à un monde qui change et de réagir face à une profession très concurrentielle et concurrencée. Cela implique de pérenniser l’activité, de conquérir de nouveaux clients et de travailler sur des dossiers différents. C’est ainsi qu’est né le Réseau Simon Avocats, qui a fait l’objet d’une décision du conseil de l’Ordre des avocats de Paris le 9 septembre dernier. Depuis cette date, nous avons conclu des conventions avec les cabinets Duflos-Lecler-Chaperon à Poitiers et Thirion Casoni, à Rouen, et nous sommes actuellement en pourparlers avec plusieurs autres cabinets. Notre objectif est de compter 15 bureaux membres du Réseau Simon Avocats d’ici fin 2015.

En quoi diffère-t-il d’un réseau classique ?

J.-C. S. : Les pratiques sont différentes d’un réseau à un autre. Souvent, un cabinet d’avocats rejoint un réseau afin d’unifier des pratiques, de développer des connaissances ou d’avoir un correspondant local en cas de besoin. Notre expérience professionnelle nous a conduits à penser autrement notre activité au service des confrères et des clients. Dans ce contexte, il nous est apparu indispensable de privilégier une relation directe avec nos confrères au moyen d’une « Convention de Partenariat en Réseau  », dont le nom évoque l’objet, pour construire un lien durable, pérenne et récurrent avec eux.

Comment sélectionnez-vous les cabinets qui en font partie ?

J.-C. S. : Il faut que les cabinets qui rejoignent le réseau aient une faculté d’adaptabilité. C’est pourquoi nous préférons nous adresser à des cabinets de trois associés maximum, composés de confrères anciens et jeunes, et comprenant moins d’une dizaine d’avocats, avec des relations locales confirmées et une bonne connaissance du monde de l’entreprise et de leur tissu social. Géographiquement, le réseau cible des villes de 30 000 à 200 000 habitants ; au-delà, nous nous réservons la possibilité de nous implanter en propre avec des confrères locaux, par exemple à Lille, Bordeaux ou Toulouse. C’est un travail ambitieux, car il nous faut à chaque fois faire de la pédagogie auprès des structures qui doivent comprendre notre différence par rapport à d’autres réseaux. Pour débuter, nous nous sommes ainsi adressés à des confrères qui nous connaissent déjà depuis plusieurs années mais tous nos confrères en région qui partagent ces convictions sont les bienvenus.

Concrètement, comment s’articule le Réseau Simon Avocats ?

J.-C. S. : Un coordinateur réseau suit la relation entre les cabinets au quotidien et dans chaque structure ; ses principales missions sont d’optimiser le lien entre les différentes équipes et d’animer la vie du réseau. Cela se traduit notamment par des échanges concernant la mutualisation de nos compétences ou encore les moyens de développer nos activités. Nos confrères peuvent en outre bénéficier d’un certain nombre de nos outils – logiciels collaboratifs, visioconférence, fibre en réseau, logiciels suivi clients, traitement dossiers, bases de données, etc… –, y compris de notre base interne : manuel des procédures, guides divers, lettre des réseaux, lettre mensuelle ou encore plaquette thématiques. Nous travaillons également avec eux sur le guide du développement et leur proposons des formations. Enfin, un site dédié Réseau Simon Avocats est en cours de création. Le réseau y sera identifié par une image commune avec un logo dédié dans lequel s’inscrit le nom de chaque cabinet.

Et inversement, qu’apporte à Simon Associés cette mutualisation des moyens et des connaissances ?

J.-C. S. : Outre le développement de nouveaux clients et le traitement de nouveaux dossiers, le fait de travailler ensemble représente toujours une plus-value réciproque. Par exemple, nous avons eu l’occasion de remarquer avec les deux cabinets déjà membres du réseau qu’ils pouvaient être plus pragmatiques que nous et avoir une pratique différente mais néanmoins efficace dans l’approche d’un sujet. De manière générale, face à une consommation du droit qui évolue sans cesse, il est aujourd’hui nécessaire de se regrouper afin que chacun puisse acquérir une meilleure visibilité sur le marché national. Ce réseau facilite également l’accès indispensable à l’international grâce à nos partenaires et à nos implantations à l’étranger. L’avenir nous dira si nous avons eu raison, mais si le résultat est là, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format