Menu
S'identifier

« L’international est un axe de développement stratégique »

Ces derniers mois, Simon Associés a annoncé la signature de plusieurs conventions de partenariats à l’étranger. Retour sur le développement du cabinet, qui fêtera ses 25 ans en 2017, avec Jean-Charles Simon, gérant associé.

Il y a cinq ans, Simon Associés a choisi de mettre le cap à l’international via des conventions de partenariat. Où en est votre recherche d’interlocuteurs ?

Jean-Charles Simon : Nous avons en effet identifié l’international comme un axe de développement stratégique pour nos clients et le cabinet. Nous avons fait le choix de nouer des partenariats avec des acteurs locaux car je suis réservé sur l’installation directe de bureaux de cabinets français à l’étranger. En 2012, nous avons donc signé notre première convention avec le cabinet Zhong Yin qui est présent dans 25 villes en Chine. Nous avons par la suite consolidé nos relations en intégrant chez eux une collaboratrice, Lara Boursier, et en recrutant à Paris deux collaborateurs chinois, Qiang Zhou et Bo Han. De 2012 à 2015, nous avons reproduit ce dispositif de convention avec ASGV Advogados au Brésil, Bonn Steichen & Partners au Luxembourg, Demolin Brulard Barthelemy (DDB) en Belgique, Lex Ways en Côte d’Ivoire et Duane Morris aux États-Unis. Nous nous efforçons d’entretenir des relations avec ces partenaires que nous rencontrons régulièrement. La visio-conférence maintient le lien aussi. Concernant la Chine, je m’y rends personnellement plusieurs fois par an.

Parallèlement, nous avons structuré notre activité internationale à Paris en confiant la responsabilité d’un département dédié à Cristelle Albaric, associée.

En 2016, Simon Associés a annoncé la signature de sept conventions transnationales, principalement en Afrique. À quel axe de développement correspondentelles ?

J.-C.S. : Depuis le début de l’année, le cabinet a en effet signé des conventions avec Hutabarat Halim & Rekan Lawyers en Indonésie, Andreas Coucounis Law Firm à Chypre, The Henri Job Law Firm au Cameroun, Tshibangu Ilunga & Associés en République démocratique du Congo et Adama Gueye au Sénégal, et, très récemment, avec les cabinets Chemloul & Associés en Algérie, El Aejeri Lawyers en Tunisie et Benzakour au Maroc. Notre développement en Afrique correspond notamment à une demande de nos interlocuteurs chinois, pour lesquels le continent constitue un vivier d’investissements. Nous pensons aussi que la France doit maintenir, voire retrouver, sa place et que le rôle des entreprises françaises peut être déterminant dans les relations franco-sino-africaines.

Dans quelles régions espérez-vous nouer de nouveaux partenariats ?

J.-C.S. : Le Japon, la Corée et Taïwan pour compléter la zone Asie. L’Australie et le Moyen Orient. L’Afrique francophone, lusophone et anglophone aussi.

Quelle est la proportion de l’activité internationale au sein du cabinet ?

J.-C.S. : Les dossiers liés à l’international représentent environ aujourd’hui 15 % de notre chiffre d’affaires, lequel était de 15 millions d’euros en 2015. Mais nous constatons que l’effet d’attraction auprès des clients est fort et devrait nous permettre d’accroître notre activité.

Fin 2014, vous avez annoncé le lancement du réseau Simon Avocats, une structure ad hoc pour assurer au cabinet un maillage national complémentaire de vos bureaux en propre. Quel bilan dressez-vous de cette initiative ?

J.-C.S. : Il est très positif et nos objectifs ont été atteints en 2015. Parallèlement à nos 5 bureaux secondaires (Nantes, Lyon, Grenoble, Montpellier et Fort-de-France), nous avons regroupé dans le réseau une dizaine de cabinets présents à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Poitiers, Rouen, Le Havre, Strasbourg, Chambéry, et Toulouse. Au sein de Simon Avocats, Simon Associés apporte à ses partenaires sa présence à l’international, des prestations de services autour de l’entreprise (identification d’investisseurs industriels ou financiers, activités de niche, etc.), ainsi que des outils de management et de développement. Nos clients identifient que nous sommes présents pour les accompagner dans 14 villes en France et dans 15 pays à l’international.

Quel objectif visez-vous pour Simon Avocats ?

J.-C.S. : Nous espérons compter une vingtaine de cabinets au sein de Simon Avocats en 2016. Nous n’irons pas au-delà afin d’éviter une confusion de l’activité de certains cabinets avec d’autres en régions. Nous voulons notamment être présents dans les 18 villes devant accueillir les tribunaux de commerce spécialisés et avoir une organisation cohérente avec celle des nouvelles régions dont nous pensons que le modèle en cours d’installation aura des conséquences majeures sur la vie des entreprises.

Quels sont les développements à venir concernant le bureau de Paris ?

J.-C.S. : Nous sommes actuellement 50 avocats à Paris et nous pourrions atteindre une centaine en 2020 en complétant en particulier nos domaines de compétence (IP/IT – Public – Arbitrage – Actions de groupe – Médias et communication – Pénal – Communautaire-Environnement) ou en développant nos pratiques actuelles (Cessions-acquisitions – Concurrence – Immobilier – Social). Nous souhaitons aussi passer un cap sur les deals et être davantage présents sur les opérations supérieures à 100 millions d’euros. Nous sommes ouverts à toutes propositions de nos confrères. Nous réfléchissons également à l’interprofessionnalité et aux nouvelles perspectives offertes par la loi Macron. Notre profession évolue très vite, des acteurs nouveaux sont là, les comportements et demandes de nos clients changent, il faudra savoir s’adapter.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format