Menu
S'identifier

L’œil sur… |

L’emploi et les rémunérations sont au beau fixe chez les juristes

Image
Le secteur juridique connaît un fort dynamisme grâce notamment à un environnement législatif et réglementaire de plus en plus contraignant pour les entreprises. Renforcement des équipes, création de nouvelles fonctions spécialisées … les groupes font monter les enchères sur les beaux profils de juristes. La preuve par les chiffres avec la publication de deux études de cabinets de recrutement. Revue de détails.

La 16e édition du Baromètre européen de l’emploi Robert Walters vient de paraître. Le zoom sur le secteur du juridique évalue à 11 % l’augmentation du volume d’offres d’emploi en France sur les trois premiers trimestres de 2017 par rapport à la même période l’année dernière. Constance Philippon, manager de la division juridique, fiscale et conformité de Robert Walters, explique cette augmentation par l’environnement législatif et réglementaire de plus en plus contraignant pour les entreprises. Sapin II, le décret sur les marchés publics, Pinel, le GDPR, MIF sont autant de nouveaux textes qui imposent des recrutements de véritables spécialistes. « On assiste à la reprise économique d’entreprises qui avaient gelé pendant plusieurs années consécutives les recrutements de fonction support. Cette reprise se traduit aujourd’hui par la valorisation des profils plus expérimentés et par la mise en avant des doubles parcours cabinet et entreprise », analyse-t-elle.

Des recrutements de véritables spécialistes

Fort de ce contexte, les recrutements se tournent désormais plus vers des profils d’experts. Si le compliance officer fait partie de cette catégorie, la majorité des grandes entreprises en sont désormais dotées. Quant aux plus petites, elles ont confié la mission au directeur juridique. Mais selon Robert Walters, ce sont des nouveaux métiers juridico-compliance qui émergent aujourd’hui comme le data privacy officer. Des postes qui « requièrent des profils seniors (7 à 10 ans d’expérience) et polyvalents pour gérer les problématiques liées aux données personnelles », décrit l’étude. « Les candidats ayant une culture d’entreprise s’étendant au-delà des simples aspects juridiques seront mis en avant dans les organisations », ajoute Constance Philippon.

Autre spécialité recherchée : celle de juriste immobilier. Robert Walters chiffre à 34 % l’augmentation du volume d’offre d’emploi dans ce milieu cette année. Une tendance qui est justifiée par l’apparition de grands projets d’infrastructures tels que le Grand Paris mais aussi des événements sportifs comme les Jeux Olympiques de 2024 ou la Coupe du monde de Rugby de 2023.

Des niveaux de rémunération en hausse

La Lettre des juristes d’affaires a également eu accès en avant première à l’étude menée par Fed Légal sur les niveaux de rémunération fixe et variable des juristes d’entreprises dans le secteur de l’industrie et des services. Une étude qui fait écho à celle menée en 2016 sur les rémunérations des juristes en bancassurance. Menée sur 149 candidats interrogés par le cabinet de recrutement, l’étude démontre que les niveaux de rémunération sont globalement satisfaisants pour les sondés. Bien entendu 54 % des sondés estiment que leur rémunération fixe n’est pas au niveau du marché, et 52 % considèrent la même chose pour leur variable. Mais ces résultats semblent plutôt satisfaisants car rares sont les personnes à se considérer suffisamment payées pour leur travail. « Les managers sont souvent plus satisfaits que les juristes au sein de leur équipe », témoigne Ian de Bondt, directeur de Fed Légal. « Les mieux rémunérés sont aussi logiquement les plus satisfaits, même si tout reste relatif : au delà de 90k€ de fixe, ils sont 65 % à se considérer au niveau du marché. Les répondants qui bénéficient à la fois de plus de 6k de bonus et d’un package intéressement/ participation sont 71 % à juger ce variable au niveau du marché », précise l’étude. La grande majorité des répondants (75 %) perçoit un salaire fixe annuel compris entre 40 et 89k€. Seuls 11 % dépassent les 90 k€. « Les niveau de rémunération en entreprise ont véritablement progressé, constate Ian de Bondt. Cette tendance s’explique par un marché du recrutement extrêmement tendu et une compétition importante pour attirer les meilleurs profils ». Le cœur du marché du recrutement concernerait les juristes ayant entre 3 et 10 ans d’expérience.

Au niveau de la part variable des salaires, 66 % des juristes sondés perçoivent un bonus annuel compris entre 1000 et 10 000€. Seuls 14 % touchent un bonus d’un niveau supérieur. Et pour ceux-ci, l’enquête démontre que c’est le niveau d’étude qui est un atout. « Les détenteurs d’un diplôme LLM/LLB sont surreprésentés : 45 % des gros bonus en sont détenteurs. Même constat pour les détenteurs du CAPA : 25 % des gros bonus sont d’anciens avocats », précise Fed Légal . 48 % des juristes du secteur bénéficient d’un accord d’intéressement et de participation qui leur octroie l’équivalent d’un à deux mois de salaire. 9 % perçoivent plus de deux mois de salaire, parmi lesquels un tiers exercent en corporate et un tiers font de l’IP-IT.

Quant à la suite, 70 % des répondants estiment que leur augmentation n’excèdera pas 5 %. Pour être augmenté, il va donc falloir bouger. La promesse d’un nouveau mercato pour 2018.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format