Menu
S'identifier

Le secret professionnel de l’avocat confirmé

Suite à l’éditorial du 14 mars 1994, intitulé « Réforme du code pénal, le secret professionnel de l’avocat confirmé », Gilbert Claret, avocat au Barreau de Paris, nous fait part de ses réserves

N’est-il pas paradoxal de justifier le secret professionnel de l’avocat, que son activité soit juridique ou judiciaire (la distinction entre ces deux aspects de l’activité de l’avocat a-t-elle lieu d’être à propos du secret professionnel ?), par son « intérêt social », alors que le but ultime du secret professionnel est de protéger les intérêts particuliers au nom de la liberté (ceux des personnes physiques et des personnes morales qui sont comme chacun sait elles-mêmes composées de personnes physiques), en dehors de toute autre considération, envers et contre la société s’il le faut. La notion d’intérêt social a souvent été invoquée dans le passé et l’est encore dans nos sociétés contemporaines pour refuser le respect du secret professionnel au nom du principe que l’intérêt général doit toujours l’emporter sur l’intérêt particulier. Tenter de justifier le fait que l’avocat demeure l’ultime rempart de la liberté individuelle, dont le prolongement naturel est la liberté d’entreprendre, contre la société le cas échéant, par son intérêt social est une contradiction dans ses termes. Pour autant affirmer plus modestement que l’harmonie sociale nécessite le respect du secret professionnel revient en fin de compte à asservir l’homme à la société. Il serait plus exact d’affirmer que le sens vrai de la vie tel que le ressent chaque individu impose le respect du secret en dehors de toute considération sociale, car il répond à un besoin fondamental de l’individu que la société est incapable de satisfaire, celui de se confier librement et en toute confiance à un autre individu avec la certitude que ses confidences ne pourront pas être retournées contre lui. Parce qu’il se fonde uniquement sur le respect de l’individu et de la personne humaine le secret professionnel de l’avocat n’est pas différent du secret médical ou de celui de la confession. On pourra certes reprocher au secret de l’avocat de nuire selon les circonstances à l’intérêt social. Ceci est incontestable mais ne saurait justifier sa violation, car la société en manque pas d’instance pour défendre ses propres intérêts.

A y regarder de très près, ce besoin de justifier le secret professionnel par son intérêt social paraît répondre au souci politique de le faire accepter par les composantes les plus égalitaires et collectivistes de la société (les éternels coupeurs de têtes) qui à la seule invocation de l’intérêt social se prosternent avec respect et acceptent toutes les propositions marquées de son sceau. Justifier ainsi le secret revient à dévaloriser la liberté et à tromper la société qui dans les cas les plus extrêmes, et c’est généralement ceux-là seuls qui frappent les esprits, n’y trouvera pas son compte.

Il serait plus franc d’affirmer que le secret ne présente aucun intérêt social mais qu’il répond à un besoin fondamental de l’homme qui mérite au moins autant de respect que l’intérêt de la société qui souvent n’est que l’expression de la manipulation, parfois bonne parfois néfaste, d’individus par d’autres individus.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format