Menu
S'identifier

Internet, l’autorisation de cryptage des messages va-t-elle doper le commerce électronique ?

Désireuse de contrôler la qualité des produits cryptographiques et de maintenir un juste équilibre entre la liberté individuelle et la sécurité publique, la France applique depuis juillet 1996, un système intermédiaire entre l’interdiction totale du cryptage et la liberté absolue. Le principe se basait sur un tiers de confiance détenant la clef du cryptage. Ce qui nécessitait le dépôt d’une demande officielle, puis de s’adresser à des organismes publics ou privés agrées capables de fournir les sésames sur simple demande des services de l’État. En l’état actuel de la législation, il demeure impossible de contrôler l’utilisation illégale de système de codage, facilement récupérable via internet à l’échelon international (le contrevant encourant une peine de six mois de prison et une amende de 200 000 francs).

L’exemple nous est donné en matière de criminalité internationale, où il est rare que les délinquants ne contournent pas les textes et soient limités par une loi sur le codage.

Sous l’impulsion du ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, fervent défenseur du commerce électronique, la réunion d’un comité interministériel, ces jours derniers, visait à autoriser l’utilisation d’outils de chiffrement sur le territoire français, pour tous les échanges d’information sur les réseaux et sans condition.

Une véritable révolution de Palais, selon les initiés, qui indiquent que désormais, tout un chacun, pourra coder ses messages, afin d’en préserver la confidentialité, sans limitation, ni de complexité des systèmes, ni de puissance des clefs utilisés.

Selon la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, « le développement du commerce électronique pourra ainsi bénéficier d’une nette impulsion grâce à l’utilisation, sans contrôle préalable, de moyens permettant la protection des transactions commerciales, particulièrement les achats en ligne ».

Dans ce tableau quasi-idyllique, le risque de voir émerger des systèmes de cryptage peu fiables et l’insécurité qu’ils feront peser sur le réseau sont des paramètres à prendre en cause.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format