Menu
S'identifier

Newchange, extranet « révolutionnaire » d’Allen & Overy

Newchange, jusqu’ici adresse d’Allen & Overy à Londres, renvoie également, désormais, à l’extranet que vient de mettre en place ce cabinet. Ce système, qui prévoie à terme plusieurs applications, propose dès aujourd’hui un espace de négociations virtuel et sécurisé, baptisé Dealroom, dédié à chaque transaction ou dossier dans lequel le cabinet est impliqué (70 espaces auraient d’ores et déjà été créés, regroupant en moyenne 25 personnes). Contrôlé par les avocats d’Allen & Overy, il permet aux différents protagonistes d’une opération d’échanger documents et commentaires 24 heures sur 24,7 jours sur 7, et ce dans le monde entier, à moindre coût (le client ne paye que sa connexion au net ; en outre, A&O estime que ce service fera économiser au client entre 2 000 à 3 000 livres par transaction). À la fin de chaque opération, chaque partie se verra remettre un CD-Rom contenant l’historique du dossier. Un système d’archivage appréciable…

La deuxième application, baptisée Documents, devrait être disponible dans le courant de l’année. Elle permettra aux avocats d’Allen & Overy d’élaborer et, le cas échéant, de modifier n’importe quel contrat en un temps record. Différent des modèles de contrats-types que l’on peut connaître à ce jour, ce système est fondé sur une nouvelle approche de rédaction d’actes, dite « modulaire ». Chaque clause est conçue pour être à la fois autonome et intégrée à toutes les autres clauses du document et des documents apparentés, rendant possible la subdivision de documents en modules clefs qui peuvent être assemblés rapidement à l’aide d’un logiciel pouvant produire de multiples combinaisons. Toute la difficulté pour bâtir ce système fut d’éviter au maximum les références croisées, source de corrections en cascade.

Si, pour l’instant, seules ces deux applications sont prévues, d’autres développements ne devraient pas manquer de voir le jour à moyen terme. Allen & Overy, qui travaille déjà sur une deuxième version de ce système, n’exclut pas, par exemple, de bâtir des liens avec des journaux comme le Financial Times ou de développer une « courtroom » pour le contentieux.

Dans sa version actuelle, Newchange aurait nécessité plus de dix-huit mois de travail, pour un coût de développement d’environ deux millions de livres.

Lors de son premier jour de lancement, à Londres, il aurait attiré près de 800 internautes.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format