Menu
S'identifier

JE FRAPPE AU N° 1, JE D’MANDE MELLE ANGÈLE…

Un huissier de justice qui - s’étant trompé d’adresse - avait entamé par erreur une saisie conservatoire pour non-paiement d’une créance fiscale dans un restaurant de Belfort, a été condamné par la première chambre civile du TGI de Strasbourg, à la publication judiciaire d’un texte, dans les deux quotidiens régionaux diffusés sur le Territoire, réhabilitant l’établissement indûment visité.

Le patron dudit restaurant s’était en effet inquiété de la rumeur qui a couru parmi sa clientèle selon laquelle « Il n’y a pas de fumée sans feu ».

Espérons toutefois qu’il n’aura pas gardé une dent contre la profession !

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format