Menu
S'identifier

ET SI LE VIEIL ADAGE « COMPARAISON N'EST PAS RAISON » REPRENAIT DU SERVICE ?

Trouver des points communs aux 17 000 confrères exerçant au barreau de Paris, aux structures classées dans les quelques tableaux faisant frissonner notre microcosme relève d'une gageure à laquelle nul ne saurait se hasarder sans attirer les foudres ou réveiller de vieilles douleurs … les plus terribles … des uns et des autres. Comparer des hommes, des talents et des chiffres d'affaires, des ratios, donc des revenus, lorsque l'honoraire n'est que la juste reconnaissance exprimée par le client, revient à se rassurer par rapport à un modèle certes, mais lequel, et pour quoi faire ?

Dans un très long et instructif entretien accordé à la revue Justices (v. LJA n° 580, Ndlr), deux brillants confrères ont exprimé leur vision de la profession et plus particulièrement du barreau dit « d'affaires »…

Que l'on se rassure, toutes les composantes de cette superbe mosaïque formée par le barreau de Paris s'y retrouveront ou presque, tant il est vrai que ces deux confrères ont, avec un certain talent, démontré que le travail d'argumentation constitue l'essentiel de l'activité de l'avocat.

Ouf ! Nous voilà rassurés, notre profession a su en apparence rester unie en dépit des vaines querelles … et des classements.

Mais, de grâce, relativisons toutes ces comparaisons ou mieux, efforçons-nous de leur donner l'importance qu'elles méritent.

La lecture des classements et autres études est utile.

Les plus jeunes en quête d'un stage ou d'une collaboration auront une certaine idée de la taille du cabinet ayant réalisé telle ou telle opération à condition toutefois qu'il ait eu la curiosité de lire la presse économique ou de se renseigner auprès d'autres avocats. Le banquier pourra compléter son « track record » et satisfaire à la sacro-sainte obligation de l'« achat caution ».

Last but not least, l'observateur attentif … comptera les points, bien aise enfin de la transparence apportée par cette littérature d'un genre nouveau.

Mais, avons-nous besoin de transparence ou de vérité ?

Plus sérieusement, notre combat n'est pas de définir notre identité, notre spécificité, notre valeur ajoutée, par rapport à une norme voire à des « standards ». Il reste celui de nous affirmer par la qualité du travail délivré, de la formation (dispensée aux plus jeunes ou continue), par notre indépendance, notre sens aigu de la déontologie, le respect de nos confrères et la force de notre engagement pour nos clients.

Ces valeurs nous permettront d'accompagner les juristes d'entreprises, nos partenaires naturels et tous les acteurs économiques, tous confrontés à la montée en puissance de la règle juridique.

La comparaison poussée à l'extrême n'aboutit qu'à l'impasse, la dénégation de tout développement collectif tant au sein de la profession qu'au sein du cabinet. Or, seul ce développement permettra de répondre aux attentes des clients, du pouvoir politique qui, convaincus de l'excellence de notre profession, sauront rendre à l'avocat de l'an 2002 la juste place qui lui revient dans la cité.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format