Menu
S'identifier

Stephenson Harwood revoit son expansion à la baisse

Après la perte de son équipe espagnole au profit du cabinet DLA, le britannique Stephenson Harwood a décidé de revenir sur sa stratégie de développement international. Le départ de l’équipe espagnole, avec à sa tête Kenneth Bonavia, associé responsable du bureau, sera officiel au 1er novembre.

Un coup dur qui a convaincu la firme qu’il était temps de revoir sa stratégie globale. Et le nettoyage est fait en grand. À Londres, cinq associés, sept collaborateurs et une vingtaine d’employés devraient aussi quitter la firme, poussés quant à eux vers la sortie par les responsables de cette restructuration.

Au mois de mai dernier, le cabinet avait absorbé Sinclair Roche & Temperley. La fusion avait permis à la nouvelle structure de se hisser dans le top 25 des cabinets britanniques, avec un total d’environ 100 associés et 625 employés pour un chiffre d’affaires d’environ 70 millions de livres. Parallèlement à cette croissance externe nationale, le cabinet avait mis sur pied une stratégie de développement international qui a eu du mal à porter ses fruits. Hormis son bureau de Madrid, elle est présente à Bucarest, Hong Kong, Shangaï, Canton, Le Pirée, Singapour et Paris. Mais les résultats de certains bureaux resteraient décevants.

Son bureau de Paris, qui a ouvert l’an passé, est géré par Richard Pearson et Jeremy Arscott. Il est spécialisé en banque-finance et a une activité particulière en financements d’actifs dans le domaine de l’aviation. À Paris toujours, le cabinet a conclu un accord de partenariat avec Barbé, Carpentier, Thibault & Groener. Il y a quelques mois, la rumeur voulait que les deux cabinets avaient en projet de fusionner. Rumeur cependant démentie par Barbé Carpentier.

C’est vers cette stratégie de partenariat transnational au coup par coup que Stephenson Harwood a finalement décidé de s’orienter. « Nous pensons que la meilleure approche aujourd’hui est de nous atteler à créer des relations solides avec des cabinets partageants nos valeurs », a annoncé le cabinet dans un communiqué.

La politique de DLA se veut quant à elle plus agressive. Son slogan : « Nous sommes déjà l’un des plus gros cabinets internationaux et notre vision est de nous inscrire dans le Top 5 des firmes full service européennes d’ici trois ans. »

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format