Menu
S'identifier

Lovells et Gide sur une opération complexe de titrisation « whole business » pour Xerox

Le 17 juillet, Xerox a finalisé une opération de titrisation de droit français portant sur un prêt de 400 millions d’euros accordé par Merrill Lynch Capital Markets Bank Limited à Xerox Financial Services SAS (XFS), une entité ad hoc de Xerox en France. L’opération est l’un des éléments essentiels du plan de restructuration de Xerox. Elle est également la première opération whole business de ce type en France. « Cette opération a montré que, malgré sa complexité, ce type de financement est totalement réalisable en France », se félicite Sharon Lewis, associée chez Lovells à Paris, qui était en charge du dossier.

XFS s’est vu transférer dans son giron un portefeuille de location et de maintenance de copieurs Xerox en France et est désormais en mesure de signer de nouveaux contrats de location. Tous les contrats sont gérés par Xerox – The document company SAS, avec EDS comme fournisseur alternatif de services de gestion administrative de maintenance.

Mis en place en décembre dernier, le financement initial d’XFS a pris la forme d’un crédit-relais, contenant des clauses de recours limité, effectué par des sociétés du groupe Merrill Lynch et garanti principalement par les créances de loyers. L’opération du mois de juillet avait pour objet de refinancer ce crédit-relais. Elle a pris la forme d’une titrisation de prêt, contenant des clauses de recours limité et à échéance fixe. La créance de Merrill Lynch relative à ce prêt a été transférée au travers d’un véhicule de titrisation français, nommé FCC Copy First 2003-1. Des parts ont ensuite été émises par le FCC et cotées à la bourse de Paris.

Lovells, qui a conseillé Xerox sur de nombreuses opérations liées à son plan de restructuration, a mobilisé une équipe internationale sur cette dernière intervention. Sharon Lewis, associé responsable de l’équipe marchés de capitaux, était assistée de Baptiste Gelpi et Alex Campbell. Gilles de Poix, associé, Lucas d’Orgeval, Chris Melville et Bertrand Ducoin ont géré les aspects corporate. L’équipe finance était pour sa part menée par Keith Wilson, assisté de Tue Sando et Olivier Fille-Lambie. Le cabinet a également géré les aspects de propriété intellectuelle (Marie-Aimée de Dampierre, Quentin Archer, Katrina Dick), de droit fiscal (Hervé Israël et Gordon Toland), de droit social (Elisa Bardavid) et de restructurations et faillites (Gilles de Poix, Joe Bannister). Gide Loyrette Nouel (Xavier de Kergommeaux et Patrice Doat, pour la partie titrisation, Antoine Bonnasse et Antoine de la Gatinais, en corporate) conseillait Merrill Lynch.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format