Menu
S'identifier

IL S’AGISSAIT D’UN RAPPROCHEMENT ENTRE NOS DEUX PROFESSIONS !

Etymologiquement, le « rapprochement » est la démarche qui consiste à « établir des relations plus étroites entre deux personnes morales ou physiques » ; ou encore, c’est « être disposé à l’entente, à l’union, à se réconcilier ».

De bonne foi, l’AFJE a proposé et travaille depuis des mois au processus qui devait, nous semble t-il, conduire à une « maison commune du droit », à une « démarche commune », à une « grande profession des juristes », permettant à l’ensemble de la communauté juridique d’être plus forte, de répondre aux besoins des justiciables, d’être en phase avec son époque, enfin d’être plus compétitive.

Pour éviter les erreurs du passé, nous avions à cœur que personne ne soit oublié et n’avons eu de cesse de dire que nous devions travailler à résoudre les difficultés réelles que rencontrent les uns et les autres. Non point pour des raisons d’ego ou pour des motifs corporatistes, mais parce que notre conduite doit nécessairement être dictée par l’intérêt général, l’intérêt du plus grand nombre.

Il devait s’agir d’un rapprochement. Or, le communiqué du barreau de Paris ne porte que sur « l’entrée de l’avocat dans l’entreprise ».

D’indication sur ce que vont devenir les juristes d’entreprises dans ce schéma d’OPA inamicale ? Point n’en est fait mention.

Comment imaginer un instant qu’un quelconque rapprochement entre nos deux professions puisse se faire alors qu’il ne serait réalisé que de façon unilatérale ! Sans souci d’un rapport équitable, tout au plus, fait-il vaguement état de discussions avec « des partenaires », donnant à tort ou à raison un sentiment de mépris à leur égard.

Ce qui a été proposé n’est pas un rapprochement entre nos deux professions mais bel et bien l’arrivée des avocats au sein de l’entreprise en contrepartie d’une mise à l’écart des juristes d’entreprises.

Lors d’un mariage, les futurs époux s’unissent avec leurs sensibilités, leur histoire et leurs différences. Une union ne se bâtit jamais sur la négation de l’un des futurs conjoints, sauf à conduire nécessairement au divorce : est-ce cela que nous pouvons accepter pour nos entreprises ? Est-ce cela que nous voulons ?

Que dire en effet de nos milliers de juristes, dont le sort n’est même pas évoqué et qui sont des hommes et des femmes possédant la pratique du droit au sein de leurs entreprises, qui ont acquis une véritable culture de celles-ci et de ses métiers ?

Que dire de ces milliers de juristes qui ont su, au cours des quarante dernières années, donner du sens à la fonction juridique dans l’entreprise ? Un sens à une économie mieux organisée et respectueuse des textes ?

Que dire enfin de ces centaines de jeunes diplômés d’excellent niveau, qui ne sont pas passés par le barreau et à qui nous avons ouvert et ouvrons encore nos portes ?

L’intérêt général consiste à prendre en compte une situation non point en fonction des souhaits de tel ou tel autre groupe mais du plus grand nombre, ce qui n’est point le cas dans le texte qui est porté à notre connaissance.

Les OPA inamicales, certains ténors du Barreau le savent bien, se terminent toujours mal et donnent inévitablement lieu à des guerres fratricides, des guerres de tranchées d’où l’entreprise sort irrémédiablement atteinte.

C’est pourquoi, l’arrivée des avocats dans l’entreprise se fera en totale concertation et en bonne intelligence avec les juristes d’entreprise ou ne se fera pas !

* Voir notre télex en page 5 et, pour le texte intégral du communiqué, le site du barreau www.avocatparis.org

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format