Menu
S'identifier

…la direction juridique d’Initial BTB

Image
Angélique Grylionakis

Titulaire d’un DESS en droit du marché commun, Angélique Grylionakis débute rapidement sa carrière. Diplôme en poche, elle est tout d’abord recrutée comme rédactrice de brochure professionnelle. Elle exerce pendant près d’un an et en profite pour parfaire ses compétences rédactionnelles. « J’ai appris ce que signifie “faire passer un message” », confie-telle. Puis elle est embauchée par Initial BTB qui cherche à développer un pôle juridique. Elle prend rapidement les rênes des affaires juridiques, des assurances et de la gestion du secrétariat de société. Et quand cette petite équipe devient une direction à part entière, elle en prend logiquement la tête. Elle est hiérarchiquement rattachée au directeur financier.

Angélique Grylionakis est membre de l’AMRAE et du Cercle Montesquieu.

Ses conseils

L’entreprise est longtemps restée fidèle à un seul avocat. « Généraliste, ultra compétent, très combatif et qui devançait les besoins de la société, mais cette perle rare est malheureusement aujourd’hui à la retraite », explique Angélique Grylionakis. Désormais la direction juridique d’Initial BTB multiplie les contacts et a recours à plusieurs petits cabinets. « Notre choix de tel ou tel cabinet varie en fonction des disponibilités, des questions posées et de l’enjeu » avoue la directrice Risques et affaires juridiques.

« En revanche, en ce qui concerne le conseil en droit des sociétés et en fiscalité nous sommes très fidèles », ajoute-t-elle. Depuis la fin des années 60, l’entreprise à recours aux conseils du cabinet Saint-Cire, devenu depuis ADH, et plus particulièrement à Stéphane Horlon et Franck Djian.

L’entreprise

Créée en 1923 par Maurice Decroix, l’entreprise BTB (Blanchisserie Teinturerie de Boulogne) reste une entreprise familiale pendant plus de trois quarts de siècle. À l’origine simple blanchisserie, BTB prend de l’ampleur au cours des années. Aujourd’hui, ce loueur de linge compte 36 usines et une myriade d’agences-relais qui assurent la distribution.

En 1994, le petit-fils du fondateur cède BTB à La Générale de Chauffe. En 1997, BTB passe aux mains de Rentokil Initial, société britannique d’envergure mondiale spécialisée dans le marché du service aux entreprises. C’est d’ailleurs à cette époque que l’entreprise change de nom pour prendre celui d’Initial BTB.

Spécialisée dans la location de linge aux professionnels, Initial BTB s’adresse aussi bien aux industriels qu’aux entreprises de services. Son dernier grand défi a été de s’implanter dans le secteur de la santé au début des années 90.

Son prochain challenge ? S’attaquer au secteur de l’hygiène.

La direction juridique

« Une partie importante de ma fonction relève plus de la gestion des risques que des questions juridiques pures » confie Angélique Grylionakis, qui gère ainsi toutes les polices d’assurance contractées par la société.

Une autre partie importante du travail de l’équipe concerne le droit des sociétés. Présente depuis la création du pôle juridique dans l’entreprise en 1988, Angélique Grylionakis se souvient avoir consacré beaucoup de temps à la gestion du secrétariat de société. « À l’époque de mon recrutement, la société venait d’acheter un de ses confrères », se rappelle-t-elle, « et les problèmes de gestion de cette nouvelle entité devenue d’un seul coup plus importante justifiait déjà presque à elle seule la présence d’un juriste ».

Enfin, une part importante du temps de l’équipe juridique d’Initial BTB est consacrée à la gestion des contrats. « J’ai pris peu à peu conscience qu’il était indispensable de développer notre activité dans ce secteur mais surtout de diffuser une culture juridique à tous les niveaux de l’entreprise », précise Angélique Grylionakis. L’entreprise compte un grand nombre de commerciaux. « Il est indispensable qu’ils comprennent ce qu’ils signent, qu’ils soient capables de l’expliquer aux clients », prêche-t-elle.

Angélique Grylionakis est donc partie, avec son bâton de pèlerin, à la rencontre des opérationnels et, depuis 10 ans, dispense la bonne parole juridique aux équipes. Elle a mis en place un stage « le contrat expliqué à la force de vente ». Ces rencontres permettent de rassurer les opérationnels sur leurs compétences juridiques. Et de faire la connaissance d’Angélique Grylionakis. « J’assure le service après vente de la formation. Une fois que les commerciaux me connaissent, il est plus facile pour eux de venir m’interroger et donc d’intervenir en amont », insiste-t-elle.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format