Menu
S'identifier

L’offensive à l’Est des entreprises françaises

se poursuit. Coup sur coup, Lafarge Coppée (qui avait pris, en 1990, le contrôle de Karsdorf dans l’ex-RDA), et Pechiney viennent d’annoncer de nouvelles opérations en Tchécoslovaquie, tandis que le Gan s’installe en Hongrie.

Lafarge Coppée est parvenu fin juillet à un accord formel, avec le ministère tchèque de l’Industrie, aux termes desquels le géant français du ciment est autorisé à prendre une participation de 40 % dans Cizkovicka Cementarna a Vapenice, un producteur de ciment installé à Cizkowice. Dans un premier temps, Lafarge a signé une lettre d’intention avec le gouvernement tchèque -qui pourrait se concrétiser prochainement par un contrat de vente en cours de négociation. Bankers Trust est la banque conseil du gouvernement tchèque pour cette opération. Sur le plan juridique, c’est Jackie HUTCHENSKI, attorney chez Squire Senders Dempsey, à Prague, qui a monté le dossier pour les Tchèques. Le département juridique de Lafarge a suivi l’opération sans conseil extérieur.

Pechiney a, pour sa part, annoncé le 10 septembre la création d’une joint-venture avec le tchèque Strojobal. La nouvelle société, Pechiney Strojobal, implantée à Rozdalovice, en Bohême, est détenue à 30 % par Strojobal. Les accords concernant la création et le fonctionnement de cette entreprise commune ont été préparés par la direction des affaires juridiques du numéro 1 mondial de l’emballage, sous la houlette d’Edouard de VIENNE, directeur juridique adjoint, et de Denis MUSSON, conseiller juridique, qui ont activement participé aux négociations et aux démarches permettant l’octroi des autorisations administratives nécessaires.

Le Gan, enfin, a choisi de s’implanter en Hongrie selon des modalités différentes. L’assureur français, qui était déjà présent à Budapest par un simple bureau de représentation, vient de créer une filiale en Hongrie, Europa-Gan, qu’il contrôle à 90 %. Dotée d’un capital d’un milliard de forints (77 millions de francs), Europa-Gan est active tant en Vie qu’en IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers). Bertrand BELINGUIER, directeur général de Gan-International, et directeur des affaires internationales du Gan, ainsi que Bertrand PERRET du CRAY, secrétaire général adjoint, ont finalisé le montage sans recourir ni aux services du département juridique du Gan ni à un conseil extérieur.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format