Menu
S'identifier

…la direction juridique licences et propriété intellectuelle de Diagnostica Stago

Image
Jacques Emperauger

Titulaire d’une licence en droit privé (Paris XI) et diplômé de Sciences Po Paris, Jacques Emperauger débute sa carrière dans l’industrie papetière comme attaché au secrétariat général chez Arjomari Prioux. En 1987, il découvre le secteur de la santé en intégrant le groupe Roche, comme responsable des affaires juridiques de Roche France. Après plus de trois années d’exercice, se sentant un peu à l’étroit en filiale, il choisit de rejoindre SCAC, la branche transport et logistique du groupe Bolloré, mais rapidement le secteur de la santé lui manque. Il le réintègre en créant la fonction juridique chez Diagnostica Stago, fin 1991. En quinze ans, la direction juridique suit l’expansion du groupe et se développe. Il la structure et recrute ses troupes. « Au cours des quinze dernières années, j’ai le sentiment d’avoir touché à de multiples facettes de ce métier au sein du même groupe », confie-t-il.

Membre du Cercle Montesquieu et de sa commission Santé, Jacques Emperauger est également membre de l’Association des anciens Sciences Po.

Ses conseils

L’entreprise fait appel à un certain nombre de cabinets d’avocats. « Le choix se fait en fonction de la nature du dossier, des relations de confiance nouées avec tel ou tel conseil, et du coût des cabinets », précise Jacques Emperauger. Mais certains noms reviennent plus régulièrement. Louis Degos (Eversheds) intervient sur des questions d’arbitrage/contentieux et Lucie Carswell Parmentier (Nomos) sur des problématiques de droit économique et droit de la concurrence. Le contentieux en propriété industrielle est confié à Geoffroy Gaultier (Gaultier Lakits Josse Szleper) et à Denis Monégier du Sorbier (Howrey). Sur les problématiques internationales, la direction juridique de Diagnostica Stago collabore notamment avec Claude Le Gaonach-Bret et Sylvie Savoie (DS Avocats) pour la Chine, et Burton Haimes (Orrick) pour les États Unis.

Par ailleurs plusieurs cabinets de Propriété Industrielle assistent l’entreprise dans la gestion et la défense de son patrimoine, principalement les cabinets Egyp (Anne Desaix) et Plasseraud (Georges Perin) en matière de brevets, et Sodema Conseils (Lionel Lapeyre) en matière de marques, dessins et modèles.

L’entreprise

À l’origine laboratoire pharmaceutique français fondé en 1945, Stago évolue à travers les décennies pour se diversifier dans le diagnostic médical et plus particulièrement dans le domaine des réactifs d’Hémostase. Cette activité, au départ secondaire, prend vite le pas sur les activités pharmaceutiques. Stago s’y consacre exclusivement et devient Diagnostica Stago. Elle est aujourd’hui une des principales entreprises mondiales sur ce marché très ciblé – qui s’adresse aux laboratoires d’analyse médicale privés et hospitaliers – et développe et produit aussi bien des réactifs que des instruments de diagnostic et leurs consommables.

Présent grâce à ses filiales, aux États-Unis, en Chine et depuis peu au Royaume-Uni, le groupe a connu une croissance très rapide ces quinze dernières années. Les effectifs du groupe sont aujourd’hui proches de 1 500 salariés. La société Diagnostica Stago a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 176 millions d’euros.

La direction juridique

« Assurer la sécurité juridique dans les transactions et les interactions entre les entités du groupe et les tiers » : voici la mission « classique » de la direction juridique telle que la définit Jacques Emperauger. Pour la réaliser, il s’appuie sur une équipe ramassée, structurée autour des spécialités de chacun de ses membres. « Nous travaillons ensemble, mais nous ne sommes pas interchangeables », explique le directeur juridique, « chacun a ses domaines d’expertises dominants et ses clients internes privilégiés ». Et d’ajouter : « finalement nous fonctionnons un peu comme un cabinet d’avocats ».

Au-delà des compétences techniques, curiosité et intérêt pour l’activité de l’entreprise et ses enjeux sont les premières qualités attendues des membres de son équipe par Jacques Emperauger. Qualités auxquelles s’ajoutent la réactivité, de grandes qualités de communication et un sens de la prise de décision. « Nous ne pouvons pas constamment “sortir le parapluie” et nous protéger derrière les conseils de nos avocats. J’attends de nos juristes qu’ils osent prendre position », souligne-t-il.

Dans un souci d’efficacité, la direction juridique s’est dotée d’outils informatiques performants pour aider au mieux les opérationnels dans le suivi des contrats et s’appuie également sur la forte valeur ajoutée de ses assistantes.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format