Menu
S'identifier

Linklaters, Gide et UGGC sur le projet Koniambo

Le 31 décembre dernier, ont été signés, à Paris, les contrats de financement du projet Koniambo, usine métallurgique dans la Province Nord de Nouvelle Calédonie. Koniambo est considéré comme le gisement de nickel le plus prometteur au niveau mondial. Envisagé par le général de Gaulle dès les années soixante, ce projet est considéré comme essentiel au développement économique de la province nord de la Nouvelle Calédonie, principalement peuplée et contrôlée par les populations autochtones kanak et a, par conséquent, toujours été au cœur des discussions sur l'avenir politique de la région. Le projet est porté par la Société Koniambo Nickel (KNS) contrôlée à 51 % par la Société Minière du Sud Pacifique (SMSP) et à 49 % par Xstrata Nickel France.

Le plan de financement avait déjà comporté le 30 novembre 2007 le refinancement d'un crédit relais par une augmentation de capital de KNS d'un montant de 342 millions de dollars souscrite et libérée par SMSP à hauteur de 183,6 millions de dollars et par le groupe Xstrata à hauteur de 176,4 millions de dollars. Les contrats de financement du 31 décembre comportent un ensemble de contrats liés à une opération dite Loi Girardin mise en place avec le concours de la Société Générale visant à faire bénéficier le projet d'un financement d'au moins 200 millions de dollars en défiscalisation, un contrat de prêt senior à KNS par le groupe Xstrata à hauteur de 655,7 millions de dollars, ainsi qu'un contrat de prêt junior à KNS par le groupe Xstrata et par SMSP à hauteur de 3,535 milliards de dollars entièrement souscrit par le groupe Xstrata et auquel le groupe SMSP a l'option de participer à hauteur de 51 %.

Le groupe Xstrata était assisté par Linklaters avec une équipe coordonnée depuis Paris par François April et composée notamment de Bertrand Andriani, Fiona Hobbs et Paul Lignières, associés en financement de projets, assistés d'Alexandre Canto. Philippe Derouin assisté de Clémentine Giannini a couvert les aspects fiscaux.

Le groupe SMSP était assisté par Gide Loyrette Nouel avec Frédéric Wapler, Richard Beauvais, Jean Guillaume d'Hérouville et Sandra Tripathi.

UGGC est intervenu auprès de la Mission de suivi des grands projets de nickel, constituée par les autorités métropolitaines afin de suivre la réalisation des projets de nickel.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format