Menu
S'identifier

Bignon Lebray… Retour à la case départ

Ils auront successivement essayé deux greffes et essuyé deux rejets… Après la tentative malheureuse de rapprochement avec le cabinet Avocats strasbourgeois associés (ASA) en 1999, puis avec le cabinet lyonnais Delsol en 2001, – que les fondateurs appellent eux-mêmes « fusion éclair » –, Xavier Lebray, Jean-Paul Bignon et Jacques Goyet, trois des fondateurs affrontent aujourd’hui la deuxième réplique de cet échec. Les associés du cabinet Delsol, Gilles Bazaille et Christophe Cochet, qui avaient refusé de suivre leurs confrères au moment de la scission en 2003, prennent finalement aujourd’hui la tangente, entraînant un tiers des avocats de Bignon Lebray, notamment des anciens de Ernst & Young à Aix-en Provence, et des anciens de Delsol à Lyon. A Paris, quatre associés ont également décidé de partir : Céline Rang, Jean-Christophe Amy, Sébastien Rodriguez et Anne-Marie Pecoraro. Si la plupart devrait participer à la création à Paris et surtout en province, d’un nouveau cabinet mené par Gille Bazaille, d’autres envisagent des trajectoires plus individuelles. Pour Xavier Lebray, il s’agit évidemment d’une question de culture : « les différences de point de vue sont apparues sur notre culture du lockstep. On nous reprochait peut-être aussi un certain parisianisme. » Les activités de niche comme la mobilité internationale, les fondations, associations et professions libérales vont de fait disparaître et ne seront pas remplacées au sein de la structure, le cabinet souhaitant se recentrer sur son cœur de métier et ses activités traditionnelles : fusions-acquisitions, droit des sociétés, distribution, concurrence, fiscalité, droit social, droit immobilier, droit public et de l’environnement, propriété industrielle (qui va faire l’objet d’un recrutement pour remplacer Anne-Marie Pecoraro), droit bancaire et financier. Xavier Lebray, qui concède avoir peut-être privilégié à une époque « l’aspect quantitatif » afin de résister sur un marché « dominé par les cabinets anglo-saxons », affirme vouloir désormais garder sa taille actuelle et « être vacciné » contre les fusions. Bignon Lebray projette tout de même de développer le bureau de Lille, et ses activités en Chine.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format