Menu
S'identifier

[NOCES DE PORCELAINE… EN BÉTON !]

Image

En 2010, la Lettre des juristes d’affaires fête ses 20 ans. Vingt années au cours desquelles l’hebdomadaire, complété par le magazine à partir de 2001, a accompagné les professionnels du droit dans leurs ascensions et leurs mouvements, leurs innovations et leurs renoncements, leurs espoirs et leurs déceptions, leurs réussites et leurs échecs…

Fusion des avocats et des conseils juridiques, séparation de l’audit et du conseil, renforcement de la lutte contre le blanchiment d’argent, explosion du M&A : le métier de juriste d’affaires a connu de nombreux bouleversements durant les deux dernières décennies.

Cette évolution n’en est qu’à ses balbutiements. L’année dernière, l’idée d’une grande profession du droit a fait son chemin. Si elle ne s’est pas concrétisée malgré le souhait présidentiel, elle a préparé les esprits à ce que pourrait être le métier de juriste de demain.. : une profession bien plus protéiforme que celle d’aujourd’hui.

Mais aucune fusion, fusse-t-elle souhaitée de longue date, ne se fera sans accroc. En témoigne celle avec les juristes d’entreprise, qui n’en finit pas de danser le tango, un pas en avant, deux pas en arrière. Ou encore celle avec les conseils en propriété industrielle, « acquise » au printemps dernier et transformée en « rapprochement interprofessionnel.. » cet hiver, après être passée aux moulinettes respectives de la cour d’appel de Paris et de la nouvelle ministre de la Justice. Quant à celle avec les avoués près les cours d’appel, dont l’adoption était promise avant la fin de l’année 2009, la voilà repartie dans la navette parlementaire après avoir été largement amendée par le Sénat. Les spécialistes du contentieux devront patienter. Peut-être une année encore.

Parallèlement, sans attendre l’officialisation de ces mariages (parfois forcés !), les champs d’activité de l’avocat ne cessent, eux, de s’élargir. Fiducie aujourd’hui, acte sous contreseing demain, lobbying après-demain : les années qui viennent promettent de nouvelles opportunités qu’il appartient (ou appartiendra) à chacun de saisir. Jamais l’activité de l’avocat ne s’est autant éloignée des caricatures de Daumier. Exit le plaideur en robe noire ; bienvenue au conseil en costume de ville.

Embryonnaire en 1990, cet avocat nouveau atteint aujourd’hui le bel âge. Tout comme la LJA.

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format