Menu
S'identifier

[AGIR PRÈS ET VOIR LOIN]

Réuni au grand complet à l’Élysée le 19 août dernier dans le cadre d’un séminaire sur « la France de 2025 », le gouvernement a lancé les bases d’une réflexion visant à élaborer un projet stratégique pour la France à l’horizon de dix ans afin de « fixer notre mode d’insertion dans un processus de mondialisation que nous ne pilotons pas ». En conclusion des travaux de ce séminaire, l’exécutif a identifié trois défis pour la France : sa capacité d’influence (le pays pèsera-t-il encore sur la scène mondiale dans dix ans ?), sa faculté d’innovation (quid de son aptitude à investir dans les secteurs d’avenir ?) et son aptitude à préserver le « vivre ensemble » (comment maintenir la cohésion au sein de la société française ?). Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective doit rendre un rapport final au gouvernement à la fin de l’année.

Ce sont les dossiers en cours, bien plus que l’analyse et la prospective, qui poussent les avocats vers les secteurs innovants

Pleinement inséré dans l’économie mondialisée, le barreau d’affaires pourrait tout à fait s’inspirer de ce petit exercice de planification stratégique. Non pas à l’échelle du cabinet, mais en considérant l’activité des cabinets d’affaires en France dans son ensemble. Et en commençant par réfléchir, par exemple, à chacun des trois défis identifiés par le gouvernement : la capacité d’influence, l’innovation et le vivre ensemble.

Quelle sera l’influence de Paris place de droit sur la scène mondiale dans dix ans ? Et celle de la profession d’avocat au sein de la société française ? À l’aune de la confusion entretenue ces derniers mois entre affaires et affairisme, de la récente mise à l’index des fiscalistes et de l’exclusion des avocats de l’initiative de l’action de groupe, après avoir été un temps menacés d’être exclus de la vie parlementaire, ces questions méritent qu’on s’y attarde.

Quelle est la capacité du barreau français à investir dans les secteurs d’avant-garde ? Accompagner ses clients dans tous leurs projets exige certes de bonnes capacités d’adaptation mais laisse au final peu de place à l’anticipation : ce sont les dossiers en cours, bien plus que l’analyse et la prospective, qui poussent les avocats vers les secteurs innovants.

Quant à l’aptitude d’une profession entrée de plain-pied dans la concurrence à préserver le « vivre ensemble »… Si le respect des principes essentiels de la profession requiert de faire rimer marché et confraternité, ce n’est pas sa préoccupation numéro un pour préparer l’avenir.

Dans un contexte économique difficile, les opposants à cet exercice de prospective argueront que le plus urgent est de gérer le présent. Certes, mais le temps long ne joue pas contre le temps court. Une idée que l’actuel Premier ministre se plaît à résumer ainsi : « agir près et voir loin ».

Découvrez LJA L' Annuaire

  • Se référencer dans l'Annuaire papier + web

    Offrez-vous une vitrine inédite et optimisez votre visibilité !

    Rejoignez la communauté LJA L'Annuaire !

    Se référencer
  • Abonnez-vous au flux RSS

    Pour ne rien manquer, recevez en temps réel, et gratuitement, les dernières actualités des cabinets référencés dans LJA L'Annuaire

    Découvrir
  • La Lettre des Juristes d'Affaires

    Chaque semaine, la Lettre fait un point complet des tendances du marché, suit avec précision les évolutions professionnelles des avocats et des juristes d’entreprise, décrit sans compromis les interventions ...

    Découvrir
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format